Catégories

Commentaires récents

Post Production, suite et fin

Bonjour à nos fidèles, et tout d’abord bonne année à tous, après tout nous sommes encore au mois de janvier et il serait dommage de ne pas respecter les traditions. Chose faite.

Et bien voilà. Après plusieurs mois de dur labeur pour tous les intervenants techniques de Derrière les Murs, la post production du film touche à sa fin. La dernière étape, le mixage, a pris fin le jeudi 6 janvier.

Le mixage. L’étape oubliée de la post production. Personne n’en parle jamais ; les making of passent généralement sous silence (facile) cette étape finale qui façonne pourtant un film en profondeur.

On a l’habitude, assez dévoyée je le concède, de dire que le son d’un film c’est 50% de l’expérience cinématographique. Comment alors expliquer que son étape la plus jouissive reste si obscure. Car il est véritablement exaltant d’élaborer le son du film, de jouer sur le niveau de tel ou tel élément : musique, dialogue ou encore bruitage. D’y ajouter un effet de résonance, de volume, etc. Plaisir de béotien sans doute pour Pascal et moi tant l’étape nous était mystérieuse et fantasmée. Tout au long du montage son, nous avions pris l’habitude de dire « On verra au mix », et bien nous avons vu.

L'équipe, en train de visionner une bobine avec nos seyantes lunettes 3D... De Gauche à droite, Gaël, moi même, Pascal et Steven.

Steven Ghouti, le mixeur était derrière la console, secondé courageusement par le monteur son Gaël Nicolas. Les locaux de SIS à la Garenne Colombes furent les témoins de ces séances studieuses où Steven et Gaël nous faisaient écouter leurs propositions. Car c’était le jeu et la méthode que nous avions adoptés, les laisser défricher, proposer, puis rebondir sur leur vision avec le recul de ceux qui n’ont pas assisté à toute l’élaboration. Du coup le tout s’est fait en bonne intelligence et dans une ambiance plaisante et amicale comme il se faut.

La console de mixage

Je ne résiste pas à l’envie de dévoiler quelques photos de l’équipe « au travail ». Dommage toutefois que personne n’ait pensé à immortaliser l’étape du bruitage qui consiste à bruiter chacun des éléments du film pour la future bande son internationale et pour pallier aux carences du son direct. Un bruiteur et son assistant s’agitent devant un écran pour reproduire le moindre son provenant du film : pas, bruits de porte, mais aussi « présences des acteurs » (le froissement léger des vêtements…), etc. Bref, un boulot rarement mis en avant, exécuté par des artisans pointus et géniaux.

Mais aussi une étape à hurler de rire.

Voir s’agiter le bruiteur avec des chaussures de femme et une robe à la main pour simuler le froissement des vêtements est une vision à laquelle un esprit peu préparé peut difficilement résister. Ce fut le cas de Pascal, obligé de quitter le studio pendant quelques minutes lors d’une de nos visites.

Au final, depuis le 15 août jusqu’à aujourd’hui, nous avons supervisé la post production de ce premier long métrage qui nous fuyait depuis la fin de nos aventures « court-métragesques ». Et bien c’est terminé. Il ne nous reste plus qu’à nous confronter au jugement de la critique et du public à une date qui semble devoir être située en Juin. Et de penser à la suite aussi.

On vous tiendra au courant.

DLM, the end...

La station de Gaël au montage son chez SIS. Déjà du passé.

4 comments to Post Production, suite et fin

  • Rémi Monedi

    Bonjour,

    Je m’excuse par avance de ne laisser ici un commentaire qui n’a pas de rapport avec le sujet mais c’est ma dernière option pour vous contacter! (L’inscription au forum étant impossible)

    Je m’appelle Rémi Monedi. Récemment un concours vidéo a été organisé par l’association Animafac (www.animafac.net). Une des créations proposées fait l’objet d’accusation de plagiat d’une de vos anciennes créations, un court-métrage pour la Sécurité Routière parlant du port de la ceinture.
    Une telle accusation étant grave et contraire à la charte du concours, je me permets de vous contacter pour que vous éclairiez cette affaire!

    Voici le lien vers la vidéo en question:

    http://www.dailymotion.com/video/xgi14h_la-ceinture-laureat-2010_auto

    Vous pouvez me répondre par mail : remi.monedi@wanadoo.fr

    En vous remerciant de m’avoir lu!
    En attendant, je crois que je vais rester un peu plus longtemps sur ce site…

    Have a nice day!

  • Rémi.

    Un simple regard sur notre fausse pub datant de 2002 ou 2003 (www.4-16.com/videos/4-16prod-securite1.mov) te fera comprendre que cette publicité est un plagiat éhonté de notre travail d’alors, presque au plan près. En plus mauvais aussi, évidemment.

    Je serais vous, je me tournerai vers le réalisateur pour lui en toucher deux mots. Ce travail est donc bien un plagiat, je suis désolé de le dire. Je vais prendre contact avec l’association pour leur confirmer que ce travail n’est pas original pour un sou. D’autant plus triste qu’il s’agit de la sécurité routière et qu’il y’avait un prix de 2000 euros en jeu…

  • Jérémy Felkowski

    Bonjour,

    je me permets de vous contacter par le biais de ce fil de commentaire afin lier contact avec vous. Toute l’équipe d’Animafac a pris connaissance de ce dossier ce matin et nous aimerions en discuter avec vous de vive voix. Pour ce faire, (et ne disposant pas encore de vos coordonnées)j’aimerais savoir si vous accepteriez de me transmettre un numéro de téléphone par mail : jfelkowski@animafac.net ?

    Merci d’avance

    Jérémy Felkowski
    Rédacteur en chef d’Animafac.net

  • Bonjour , j’aurais aimé rentre en contact avec Gael Nicolas veuillez lui communiquer mon adresse mail je dois savoir s’il fait parti de la famille REVEANE Merci

Leave a Reply

  

  

  

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>