Catégories

Commentaires récents

Enregistrement musical à Skopje…

…et Skopje, c’est en Macédoine, un pays charmant de l’ex Yougoslavie. Ici les gens parlent bien evidemment anglais couramment, les bus ont le wifi et il y’a même un McDonald’s.

Skopje. Ville de lumière. Surtout en hiver...

Attention par contre à ne pas abuser de la bonté des locaux, il reste encore interdit d’amener une kalachnikov au commissariat central de la ville comme l’indiquent de petits stickers. Gageons qu’avec l’entrée future dans l’UE, ces dernières restrictions à la liberté totale disparaîtront enfin.

Faut pas déconner quand même...

Ce qu’ils ont aussi ces braves gens, ce sont des musiciens, et de bons en plus. Pour des raisons évidentes, nous avons donc fait le déplacement pour enregistrer la musique de Derrière les Murs du mercredi 24 au samedi 27 Novembre. Au programme, 4 sessions d’enregistrement de 3h chacune. Au « casting », la section corde complète du philharmonique local. Nous avions décidé avec notre compositeur David Reyes de partir sur une orchestration très corde. Ce fut fait. 40 musiciens nous attendaient là bas, encadrés par une équipe française (http://www.fames-project.com) qui a monté sur place un véritable orchestre dédié, à coût raisonnable, à la musique de film. Le tout dans les locaux sur-dimensionnés de la radio télévision, datant de l’époque communiste, parfaitement surréalistes. Les couloirs interminables semblent être restés bloqués en 1978, et des employés taciturnes et mutiques errent sans but apparent dans ce dédale orwellien.

Pascal, découvrant la modernité des installations.

Mais revenons à la musique. Bien sur, il est assez inutile de gloser sur la différence qu’il peut exister entre une maquette et ses nappes synthétiques et un véritable orchestre. Malgré toute notre « expérience » de court métragiste, c’est la première fois que Pascal et moi même avons la chance d’enregistrer de la musique en live. Du coup cette différence fondamentale nous saute bien aux yeux et aux oreilles. Evidemment l’orchestre c’est la vie. Maintenant passé ce moment flatteur pour les tympans, il va falloir intégrer tout ça au mixage, et surtout que la musique prenne sa place dans la narration. Ce qui fonctionne en maquette devrait normalement marcher mais ce n’est que la semaine prochaine que nous le saurons vraiment. Encore une étape de plus vers la complétion du film et l’aboutissement de presque 4 ans de travail… Ouch.

L'orchestre au travail. Quand même.

Nous avons profité de notre présence pour filmer quelques dizaines de minutes de l’enregistrement en nous substituant à notre réalisateur Making of, qui, pour des raisons, une fois de plus, évidentes de coût, n’a pas fait le déplacement. Du coup vous pourrez profiter de ces quelques images dans un futur module dédié j’espère.

A la prochaine donc !

Leave a Reply

  

  

  

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>